Châteauneuf la Forêt

La cache du maquis

C’est au plus profond de cette forêt, dans un vallon où poussait la bourdaine inextricable et près d’une source, que fut creusée la cache constitutive du Maquis FTP par Georges Guingouin et ses quatre camarades : Raymond Dumont, Raymond Nard, Pierre Magadoux et René Duval.
(crédit photos: 
Lise Jabet)
 

 

 

 

 

Préalablement repéré par Adrien Mémery, un résistant d’Augéras, le site choisi, au lieu-dit La Croix Chevaux, offrait également l’avantage d’être à égale distance de ses deux principaux ravitailleurs, l’un à la Vigne Robert, Léon Roux, l’autre Adrien Mémery à Augéras.

 

 

Résistant dès 1940, G. Guingouin se déplaçait sans cesse d’une planque à l’autre, d’une grange amie à un fournil abandonné, le plus souvent la nuit avec aux trousses, Vichy puis la milice et la Gestapo.

Etre accueilli par des familles résistantes devenait trop dangereux pour celles-ci, d’où la décision en mars 1943 de créer une« cache » dans la forêt.

 

Cette cache a été choisie par Georges GUINGOUIN qui a fondé la Résistance dans notre région.

 

Son choix a été dicté par :

 

  • la nécessité d’être bien dissimulé et de pouvoir observer les alentours ;

  • la nécessité d’avoir à proximité des ravitailleurs en nourriture comme Monsieur Léon ROUX de La Vigne Robert ;

  • la nécessité d’être facilement averti par la population locale et Monsieur FER, directeur de l’école de Moussanas, qui était lui aussi un résistant ;

  • la présence de l’eau pour boire.

 

Au printemps 1943, Georges GUINGOUIN et une petite poignée d’autres compagnons ont construit cette cache pour y vivre. De résistants, ils sont devenus des Maquisards ; c’est donc ici qu’a vécu pendant un temps, Georges GUINGOUIN, premier Maquisard de France, et ses camarades.

 

La cache étant devenue trop petite, le premier maquis a essaimé dans d’autres caches dans le massif forestier de Châteauneuf-la-Forêt (Augéras, aux Trois Hêtres, …).

Liste d'Infos